nccr-risques-env

/webdav/site/cooperation/shared/images-projets/nccr-risques-env.jpg

NCCR North-South: « Social practices and empowerment in urban societies » /

Risques environnementaux, développement et urbanisation

Mexique
Environnement, Développement urbain
2001-2005

Partenaires

Organisme: Instituto Manantlán de Ecología y Conservación de la Biodiversidad
Département: Departemento de Ecología y Recursos Naturales
Adresse: Independencia Nacional #151 Apartado Postal 64, Autlán, Jalisco, Mexico, Mexique
Tél.: +52 3 388 / 25010 /21017 /10353 Ext. 7161
Fax: +52 3 311 14 25
Responsables: Peter Gerritsen, Claudia Ortíz

EPFL

Institut: Institut du développement territorial (INTER)
Laboratoire de sociologie urbaine (LASUR)
Faculté: Environnement Naturel, Architectural et Construit (ENAC)
Adresse: Ecublens
1015 Lausanne, Suisse
Tél: +41 21 – 693 30 12
Fax: +41 21 – 693 38 40
Responsable: Dr Jean-Claude Bolay

Descriptif

Identification de stratégies pour une planification régionale durable axée sur la gestion des ressources naturelles dans le contexte des interactions ville – campagne.

Au fur et à mesure que le monde s’urbanise, les relations entre les centres urbains et les régions naturelles et rurales se multiplient. La région de l’Amérique centrale et des Caraïbes est touchée par de graves problèmes environnementaux qui découlent de ces interactions complexes entre les zones rurales et urbaines: si les régions urbaines sont généralement au coeur de la croissance économique, les zones rurales constituent souvent le réservoir de la production alimentaire et de la main-d’oeuvre bon marché. Jusqu’à aujourd’hui, l’importance et la complexité des rapports entre ces systèmes n’ont pas été suffisamment abordés par la recherche urbaine et régionale.

Les politiques urbaines et la gestion des ressources naturelles privilégient les approches sectorielles, que ce soit dans la recherche scientifique, la planification, la gestion ou les processus de prise de décision. Or, il est urgent d’avoir recours à une approche intégrée afin de mieux connaître et comprendre ces interrelations rurales-urbaines dans toute leur complexité. Si l’on veut développer des politiques de gestion durable, il est essentiel de mesurer les impacts socio-économiques et écologiques exercés par les différents acteurs concernés (communautés rurales, industrie, autorités publiques, communautés urbaines) sur la gestion des ressources naturelles, afin d’intégrer leurs perceptions et tenir compte des intérêts qu’ils défendent.
La recherche étudiera selon quelles modalités les acteurs des régions rurales gèrent les ressources naturelles, l’impact de cette gestion sur le processus d’urbanisation et, inversement, l’influence de la croissance urbaine sur la préservation des ressources et la gestion environnementale
Afin de dépasser une vision dichotomique opposant l’urbain au rural, nous chercherons à adopter une approche holistique de la planification régionale des ressources naturelles, qui se centrera sur l’analyse des perceptions, des intérêts et des stratégies des acteurs sociaux et institutionnels impliqués. La recherche évaluera les éventuels domaines conflictuels de manière à pouvoir les dépasser en développant une planification régionale concertée et durable.

Publications