mar_ener

Projet

/webdav/site/cooperation/shared/images-projets/maroc.gif

Projet d’électrification décentralisée des zones enclavées – Application au site d’Ouneine, Haut-Atlas, Maroc

Maroc
Energie
1999-2002 (1ère étape)
2002-2004 (2ème étape)
2005-2008 (3ème phase)

Partenaire

Institution: Institut Agronomique vétérinaire Hassan II (IAV)
Département: Machinisme Agricole
Adresse:

B.P. 6202 – Rabat Instituts
Rabat – Maroc

Tél: +212 – 768 17 05
Responsable: Abdeslam Dahman Saïdi
Institut: Association Targa-Aide
Adresse:

BP 6284, Madinat al irfane Instituts,
10101 Rabat – Maroc

Tél: (00212) (0) 37 68 17 05

EPFL

Institut: Institut des Sciences de l’Energie (ISE)
Laboratoire de Machines Electriques (LME)
Faculté: Sciences et Techniques de l’Ingénieur (STI)
Adresse : Ecublens
1015 Lausanne, Suisse
Tél: +41 21 – 693 26 36
Fax: +41 21 – 693 26 87
Responsable: Prof. J.-J. Simond / Jacques Dos Ghali
Institut: Vice-Présidence Relations internationales (VPRI)
Unité: Cooperation@epfl
Adresse : Station 10, Ecublens
1015 Lausanne, Suisse
Tél: +41 21 – 693 60 61
Fax: +41 21 – 693 50 10
Responsable: Prof. J.-C. Bolay / Benjamin Michelon

Descriptif

Le projet d’électrification décentralisée des zones enclavées, avec application au site d’Ouneine au Maroc, est issu d’une collaboration de plusieurs années entre l’EPFL et l’IAV. Il s’inscrit dans le cadre de l’utilisation durable des ressources naturelles. Il vise aussi bien la recherche de l’efficience énergétique des zones enclavées que la préservation des écosystèmes de montagne.

La mise à disposition d’énergie électrique décentralisée dans les contrées isolées a pour objectif de contribuer à un développement local et régional harmonieux, durable et intégré ; cela implique notamment l’amélioration des conditions de vie des populations ainsi que la préservation de l’environnement. Il est important de rechercher des solutions nouvelles, simples, économiques, basées sur les ressources naturelles de chaque région, faisant appel à des technologies réalisables sur place et adaptées aux différents besoins des populations.

L’EPFL et l’IAV se proposent de développer conjointement une technique de production d’énergie électrique à partir de sources d’énergies primaires renouvelables (hydrauliques), alimentant de petits réseaux de consommateurs isolés, avec possibilité d’interconnexion en micro-réseaux.

Le projet comprend trois axes :

  • Formation : améliorer, voire initialiser, la formation de compétences dans le domaine des énergies renouvelables (laboratoires, stages, séminaires, formation de formateurs).
  • Recherche et Développement : mise au point d’une méthodologie d’approche globale pour la production et la distribution d’énergie électrique à partir de plusieurs sources renouvelables : conception et gestion optimales.
  • Réalisation et suivi : études socio-économiques, techniques, environnementales de l’Ouneine ; équipement de trois zones de villages interconnectées. Etude d’impacts. Formation et suivi du personnel local.

L’originalité du projet tient dans la prise en compte de la multiplicité de ses composantes et dans l’interdisciplinarité de ses équipes, dans un esprit de développement durable. Au niveau socio-économique, afin de favoriser l’appropriation de la technologie par la population, les chercheurs privilégient la recherche-action basée sur l’approche participative.

Le site d’application est une partie de la vallée de l’Ouneine (Haut-Atlas marocain), dans laquelle l’IAV y a déjà mené un certain nombre d’actions de développement rural intégré. Il comprend 18 villages formant une population d’env. 3’100 personnes. L’ambition recherchée est de mettre au point une méthodologie qui soit reproductible à d’autres zones similaires. Les principaux bénéficiaires du projet sont la population, mais également de jeunes chercheurs marocains et des entreprises locales.

Ce projet en est à sa troisième phase : la première a démarré en mai 1999 pour une durée de 3 ans ; elle a porté essentiellement sur la formation et le développement. La seconde étape a démarré en janvier 2002, et a permis d’électrifier par micro-réseau une première zone de 8 villages, avec également un suivi socio-économique des réalisations techniques. La troisième phase porte quant à elle sur une période de 3 ans (2005-08). Elle vise la consolidation du réseau existant par l’apport de nouvelles sources d’énergies renouvelables, ainsi que l’extension du micro-réseau à de nouveaux villages. Cette dernière phase a pour objectif de renforcer le dispositif institutionnel des associations villageoises et de garantir la durabilité et l’appropriation du projet par les bénéficiaires. Cela passe notamment par l’appui à de nouvelles activités génératrices de revenus liées à l’électrification de la vallée. Les 3 étapes sont financées par la Coopération Suisse (DDC).

Publications

Ouvrage

Schmi M., DOS GHALI J. (2004), Electrification décentralisée par microréseau à partir d’énergies renouvelables : pour un développement intégré de la vallée de l’Ouneine, Haut-Atlas marocain, in : Bolay J.-C., Schmid M., Coopération et développement durable, vers un partenariat scientifique nord-sud, PPUR, Lausanne

Article

DAHMAN A., DOS GHALI J., SCHALLER F., Electrification of isolated areas by interconnecting different renewable sources of energy, 17th European Photovoltaic Solar Energy Conference and Exhibition, ICM International Congress Centre, Munich, Germany, 22-26 October 2001

A paraître:

MICHELON B., NEJMI A., DOS GHALI J., DAHMAN A., BOLAY J-C., Electrification of isolated areas by interconnecting renewable sources : a suistanable approach, International Conference on Clean Electrical Power, Capri, Italy, on May 21st-23rd, 2007

Rapport

Sous la direction de DOS GHALI J., Projet d’électrification décentralisée des zones enclavées, application au site d’Ouneine (Haut-Atlas, Maroc), Rapport final de la 1ère phase (1999-2001), EPFL-LME, 2002

Sous la direction de DOS GHALI J. et SCHMID M., Projet d’électrification décentralisée des zones enclavées, application au site d’Ouneine (Haut-Atlas, Maroc), Rapport final de la 2ème phase (2002-2004), EPFL-LME, 2005