cycle-pvd

Projet

/webdav/site/cooperation/shared/images-projets/ouaga_affichesmall.jpg

Cycle postgrade sur le développement

Burkina Faso
Etudes Postgrades
Terminé (remplacé par le MAS en Développement, Technologies et Sociétés)

Partenaire

Organisme: Groupe des Ecoles EIER – ETSHER (Ecole Inter-Etats d’Ingénieurs de l’Equipement Rural)
Adresse: Direction des Etudes
03 BP 7023
Ouagadougou, Burkina Faso
Tél: 00226 – 30 71 16
fax: 00226 – 31 27 24
Co-directeur : Zachari Bouraima

EPFL

Institut: VPRI-Coopération
Adresse: Station 13, Ecublens
1015 Lausanne, Suisse
Tél: 0041 21 – 693 60 12
Fax: 0041 21 – 693 60 10
Co-directeur : Prof. Jean-Claude Bolay

Descriptif

L’EPFL organise une formation d’étude postgrade sur le développement afin de promouvoir une pratique interdisciplinaire et interculturelle dans ce domaine.

Ce cycle de 600 heures s’adresse à des ingénieurs, à des architectes et à des personnes provenant d’établissements d’enseignement supérieur, de niveau universitaire, de tout pays. Les participants sont intéressés à l’amélioration des conditions de vie des populations et au développement durable dans diverses régions du monde. Durant la formation, les participants sont plongés dans des milieux naturels et humains complexes, ils ont à apprécier leurs problèmes et potentialités puis les types d’intervention possibles en vérifiant leurs adéquations aux conditions particulières d’un pays de culture et de tradition spécifique. Lors des travaux pratiques, ils sont en contact avec les différents acteurs (populations, autorités locales, ONG) et élaborent avec eux des actions de développement. Cette formation établit un lien permanent entre connaissances théoriques et pratique. Les domaines abordés sont, entre autres, l’histoire du développement, la gestion des ressources naturelles, la santé, l’habitat, la formation, les énergies et la production de biens et de services. Ce cycle d’étude permet de mieux définir sa trajectoire personnelle et professionnelle dans le domaine du développement. L’expérience démontre que les ministères, les organisations internationales et nationales. les ONG et les bureaux d’études envoient des participants ou recrutent des personnes ayant suivi cette formation postgrade.

A partir d’octobre 2006, le cycle postgrade deviendra un MAS en développement, technologies et sociétés.

Publications

Publication des travaux de recherches des étudiants à la suite de chaque édition du cycle