Evaluation du Programme de recherche urbaine pour le développement (PRUD)

Le rapport d’évaluation du PRUD

Programme de recherche urbaine pour le développement, Évaluation finale du projet mobilisateur – DGCID/Ministère des Affaires Étrangères, FSP n° 2000-120 (2001-2004)

Auteurs :

MM. Benjamin MICHELON (Urbaplan), Jean-Claude BOLAY (École Polytechnique Fédérale de Lausanne)

Avec la collaboration de MM. :

Nassirou BAKO ARIFARI (Bénin) Mohamed ADERGHAL (Maroc) Du Thai Thi NGOL (Vietnam) François MENGUELÉ (Afrique du Sud)

Comité de pilotage sous la direction de M. Jean NÉMO

Le Programme de Recherche Urbaine pour le Développement

Le Programme de recherche urbaine pour le développement (PRUD) est une action concertée incitative (ACI) du Ministère français des Affaires étrangères dans le domaine de la recherche urbaine pour le développement à l’échelle de l’ensemble de la zone de solidarité prioritaire (ZSP). Initiée par la sous-direction de la recherche à la fin de l’année 2000, ce programme, démarré en 2001, a trouvé sa pleine expression au début de l’année 2002 et a pris fin en 2004.

Le programme a donné lieu à un appel à propositions de recherche qui proposait deux axes de recherche :

> d’une part, les interventions sur la ville (thématiques liées à la « métropolisation », à l’environnement et au patrimoine, à la réalisation d’infrastructures et de services urbains et d’équipements collectifs); 

> d’autre part, les logiques et stratégies des divers acteurs qui font et gèrent la ville (questions de gouvernance, de décentralisation, de démocratie locale ; fonction d’expertise face aux savoirs professionnels et aux cultures urbaines).

Ce programme, qui a fait l’objet d’une animation scientifique tout au long de son déroulement (appel à propositions, réunions régionales,…) assumé par le GEMDEV (Groupement pour l’étude de la mondialisation et du développement) et l’ISTED (Institut des Sciences et des Techniques de l’équipement et de l’environnement pour le Développement), opérateur ensemblier du programme. Il  a permis la réalisation de 30 projets de recherche avec l’implication de 260 chercheurs travaillant dans 33 pays et 46 villes.

Les résultats de l’ensemble des travaux du PRUD sont disponibles à la page suivante:

L’évaluation d’un projet de recherche

L’évaluation du PRUD a été effectuée de novembre 2005 à février 2006. Ce document d’évaluation, dresse tout d’abord une présentation exhaustive du programme (présentation du contexte et des objectifs, acteurs du programme, modalités d’intervention et de mise en œuvre du programme, chronogramme, budget du PRUD) et présente la méthodologie mise en œuvre, avant d’infirmer ou confirmer des hypothèses. Ces hypothèses de travail étaient les suivantes: 

> hypothèse 1 : L’importance remarquable des fonds globalement accordés par le PRUD permet un renforcement des compétences scientifiques en France comme dans les pays du Nord et du Sud associés à ce programme ;

> hypothèse 2 : Les instruments de sélection et de suivi des projets (mise au concours internationale, partenariat Nord-Sud, Comité scientifique de renommée internationale) permet une sélection objective des meilleures équipes scientifiques au Nord et au Sud (sur le plan scientifique comme dans le management institutionnel) ;

> hypothèse 3 : la diversité thématique et géographique des projets retenus est un critère fondamental pour l’extension des connaissances sur la problématique urbaine dans les pays en développement et l’émergence de thèmes et de méthodes novateurs au niveau international ;

> hypothèse 4 : la faiblesse des fonds accordés à chaque équipe et l’unicité du programme (limité à une seule phase de 3 ans de recherche) est un frein à l’établissement de partenariat international durable et à un transfert entre processus de recherche et implantation de projets de développement par des acteurs locaux et nationaux des pays du Sud ;

> hypothèse 5 : la durée du programme limitée à 3 années contrevient aux intentions initiales de durabilité scientifique et de renforcement individuel et institutionnel des équipes du Sud.