Cooperation 2004

/webdav/site/cooperation/shared/events/journee2004fr.jpg

Journées scientifiques de la coopération

Coopération scientifique Nord-Sud:
Entre exigences sociales et défis technologiques

12 et 13 février 2004


Des sciences pour le développement

Depuis plus de 30 années, l’EPFL peut s’enorgueillir de dizaines de projets de recherche et de formation mis en oeuvre, à l’étranger comme sur le campus, avec l’intention de contribuer durablement à l’amélioration des conditions de vie des populations des pays émergents et en voie de développement. Trois mots symbolisent cette volonté de notre Ecole et l’engagement de nombreux chercheurs dans ce domaine : Coopération scientifique au développement. Trois mots qui cristallisent une politique d’ouverture de l’EPFL au plan international, tant envers des partenaires de pays industrialisés qu’envers des homologues de pays moins favorisés. Les buts sont connus mais, à l’occasion de la publication des actes des premières Journées de la coopération, tenues en février 2004, ils méritent d’être rappelés.
La coopération signifie d’abord un échange et un partage avec des pairs, qu’il s’agisse de scientifiques d’institutions partenaires en Afrique, Asie ou Amérique Latine, ou d’organismes nationaux et internationaux, publics, associatifs ou privés, qui luttent pour le développement durable et une répartition plus équitable de l’accès aux connaissances et aux richesses.
La coopération scientifique met l’accent sur le rôle prépondérant que jouent les sciences, le savoir et la culture dans tout processus de développement. Elle met au profit d’une durabilité sociale, économique et environnementale, les connaissances et les technologies les plus innovatrices de manière à répondre aux problèmes aigus qu’affrontent les sociétés à fortes contraintes.
La coopération scientifique au développement implique l’engagement des partenaires associés dans un effort de collaboration. Celui-ci doit viser un équilibre entre les impératifs de la croissance économique, l’indispensable préservation des ressources naturelles et bâties, et la justice sociale entre individus de chaque pays et entre les différentes régions du monde.
Cette éthique de la coopération scientifique au développement ne doit pas nous faire oublier les principes de base de toute démarche scientifique. Ces principes, propres à toute recherche et à toute formation, doivent s’appliquer quels que soient la discipline ou le lieu d’application et sont.: la rigueur dans la découverte et la créativité dans l’innovation.
Et c’est bien dans cette perspective que le partenariat Nord-Sud s’avère indispensable: Face aux défis nombreux que pose le développement durable dans les sociétés en développement, des complémentarités s’imposent dans de nombreux domaines: connaissances, méthodes de travail, expériences accumulées, cultures. Elles sont le ferment d’une innovation pleine et entière liant « science et cité ».
C’est tout cela que nous visions à l’occasion de ces premières Journées de la coopération scientifique au développement. Et le pari a été tenu. Des scientifiques reconnus mondialement, travaillant dans ce domaine, ici comme ailleurs dans le monde, et des grands témoins de la société sont venus pour partager leurs expériences, pour témoigner de l’apport indispensable de la communauté scientifique à cette quête et pour nous rendre attentifs aux écueils à éviter si l’on souhaite à la fois être performant sur le plan scientifique et pertinent au niveau de questions de société.
Les actes qui suivent sont là pour démontrer que le débat est lancé et que nous aurons à renouveler l’exercice pour assurer la pérennité de telles actions et leur consolidation dans le futur.

Jean-Claude Bolay
Directeur a.i. de la coopération

Vous trouverez, ci-dessous, les contributions des différents intervenants des journées (dans la langue originale):

Jeudi 12 février 2004

The North-South scientific cooperation at EPFL (.pdf/ 144 Kb)

 

Prof. Aebischer, President of EPFL

Scientific cooperation and partnerships: the potential and constraints

 

Prof. Mario Molina, Nobel Prize for Chemistry, MIT, USA

La coopération universitaire institutionnelle (.pdf/ 65 Kb)

 

Prof. Michel Molitor, Vice-Rector of University of Louvain la Neuve – Belgium, in charge of international cooperation

Science, société et mondialisation: Du Sud, qu’attendons-nous ? (.pdf/ 71 Kb)

 

Aminata Traoré, writer and former Minister of Culture, Mali

Vendredi 13 février 2004

Recherche Nord-Sud: les enseignements (.pdf/ 826 Kb)

 

Pro f. J. Tarradellas, EPFL

Returns on Investment to Scientific Partnership (.pdf/ 115 Kb)

 

Prof. Myriam Sanchez, Universidad del Valle, and Director, Corporación Biotec, Cali, Colombia

Some innovations in current and future scientific cooperation: The Example of the NCCR North-South (.ppt/ 13’500 Kb)

 

Prof. H. Hurni, Uni Bern, Dir. NCCR N-S

 

 

Innovation in current and future scientific cooperation: The view from the South (.pdf/ 217 Kb)

 

Prof. Danelia Sabillón, Centro de Estudios y Control de Contaminantes (CESCCO). Tegucigalpa, Honduras

 

 
ATELIER A: Approches et méthodes pour un vrai partenariat scientifique Nord-Sud

 

Approches et Méthodes pour un Vrai Partenariat Scientifique Nord – Sud (.pdf/ 219 Kb)

 

Dr Guéladio CISSE, Directeur du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire

An original experience of scientific partnership through an applied research project in Senegal. (.pdf/ 3729 Kb)

Alexandre Repetti, Marc Soutter, EPFL

Expérience de la Coopération Technique EPF Lausanne – ESP Antsiranana (.pdf/ 34 Kb)

Prof. Chrysostôme RAMINOSOA, Directeur de l’Ecole Supérieure Polytechnique d’Antsiranana.

 

 
Atelier B: Que sont des technologies appropriées pour les pays du Sud?

 

Technologies from / for the South(.pdf/ 7635 Kb)

 

Prof. Ashok Jhunjhunwala, Indian Institute of Technology, Madras, India

 

Appropriate Technologies in a Globalizing World? (.pdf/ 311 Kb)

 

Prof. Dr Adrian Atkinson, Institute of Urban and Regional Planning, Technical University Berlin

Sustainable Energy Storage Technology for the South and for the North (.pdf/ 836 Kb)

A. Rufer, EPFL

 
Atelier C: Science et sociétés – transferts et intégration sociale

 

Applied social research: limits and scope (.pdf/ 379 Kb)

 

Dr. Héctor Castillo Berthier, Institute for Social Research, National University of Mexico, Mexico (UNAM)