Cahiers de la coopération

/webdav/site/cooperation/shared/publications/cahiers/cah-coop-4-couverture.gif

Politicas urbanas y convivencia en ciudades de América Latina: Hacia una gestion integral de la ciudad


Sous la direction de Charlotte Boisteau

 

 

/webdav/site/cooperation/shared/pauvrete.gif

La pauvreté urbaine: Un défi mondial

Sous la direction de Françoise Lieberherr et Jean-Claude Bolay

 

Si la pauvreté apparaît comme un thème vaste et universel, la pauvreté urbaine devient un thème urgent et explosif qui surgit au coeur de l’équilibre des économies et des sociétés, développées ou en développement. 
Les articles de cette publication résultent des travaux d’un séminaire sur la pauvreté urbaine réunissant urbanistes, sociologues, politologues, épidémiologistes, économistes, géographes d’Europe, d’Amérique latine, d’Asie et d’Afrique. Dans la préparation de ce thème complexe ont surgi des questions centrales. Qu’est-ce que la pauvreté dans une vision systémique? Comment mettre en évidence les pauvretés comme multidimensionnelles et multi-échelles? Quelles dynamiques sociales spécifiques émergent des quartiers marginalisés? Quelles stratégies de survie ou de résistance mettent en oeuvre les pauvres? Quelles politiques et quels outils institutionnels interviennent pour lutter contre la pauvreté? Les auteurs des textes tentent d’y apporter des réponses, réponses seulement partielles devant l’immensité du thème, réponses modestes dans une «constellation pauvreté» formée par des normes économiques, des politiques publiques, des aides internationales et les capacités créatrices des hommes pauvres et riches.

/webdav/site/cooperation/shared/publications/cahiers/cah-coop-4-couverture.gif

Politicas urbanas y convivencia en ciudades de América Latina: Hacia una gestion integral de la ciudad


Sous la direction de Charlotte Boisteau

 

 

/webdav/site/cooperation/shared/publications/cahiers/cahier-coop-3.gif

Construire le vivre ensemble: Aménagement urbain et politique de sécurité
Sous la direction de Charlotte Boisteau

 

Building communities: urban planning and security policies
Directed by Charlotte Boisteau

/webdav/site/cooperation/shared/publications/cahiers/Cah-coop-2-couverture.gif

Ingénierie de crise: vers une culture du risque et de la prévention
De Magali Schmid

Depuis quelques années, le nombre de catastrophes et leur gravité ne cessent d’augmenter. Les crises majeures qui en découlent dans les pays concernés mettent souvent à plat des décennies d’efforts de développement. C’est d’autant plus vrai pour les pays dits du Sud dont la vulnérabilité est nettement plus importante que celle des pays industrialisés. Le 2ème N° des Cahiers de la coopération propose de faire un bilan de la situation et des solutions préconisées tant au niveau international que national. La deuxième partie du travail porte sur une réflexion sur le rôle des scientifiques et des ingénieurs dans cette problématique d’ingénierie de crise. Cette dernière terminologie comprend aussi bien l’amont de la crise, par la gestion des risques, que l’aval par la gestion de crise proprement dite. L’auteure met l’accent sur la nécessaire complémentarité qu’offre l’interdisciplinarité et explore quelques pistes pour un positionnement plus marqué de l’EPFL, que ce soit en termes de recherche ou de formation.

/webdav/site/cooperation/shared/publications/cahiers/cah-coop-1--couverture.gif

La fracture digitale dans les pays du Sud et les pistes possibles de sa rémédiation

De Pierre Rossel et Olivier Glassey

 A travers cette recherche, les auteurs mettent en exergue le caractère aggravant engendré par le développement des TIC, que ce soit en termes d’inégalités d’accès, de maîtrise et par voie de conséquence de performance économique. Trop souvent, les solutions préconisées visant à remédier à ces inégalités, en fournissant du matériel ou en prodiguant des formations, ne sont qu’un leurre, comme si on s’obstinait à courir derrière un train beaucoup trop rapide. L’originalité de la démarche est de repenser des voies nouvelles, innovantes, ayant comme ambition de combler ce fossé digital entre les riches et les pauvres, et dont la créativité est stimulée par la nécessité de débrouillardise. Mais, les auteurs vont plus loin encore en pensant ces situations comme un formidable laboratoire non seulement pour les pays du Sud mais aussi, de façon plus large, pour le monde entier.